Montreal + Québec

NeoPsychGaze

Nouveau EP Maintenant disponible →

Communiqué

Projet parallèle né des têtes pensantes de quelques-unes des meilleures formation rock sorties d’ici, et porté par ses pulsions psychédéliques en émulsion, Solipsisme présente aujourd’hui un premier EP homonyme. Prélude d’un premier concert en bonne et due forme dans le cadre du concert virtuel @Phoque OFF le 22 février prochain.

Si les consonances rappellent My Bloody Valentine, Slowdive, Brian Jonestown Massacre, Silver Synthetic, Spiritualized, Wooden Shjips, Levitation Room, et quelques autres, les membres sont aussi bien en scelle dans leurs propres rock’n’roll. En effet, les parcours respectifs de Francois Lemieux (Milanku, Dark Circles), Taylor William Fitzpatrick Johnson (WhiteNails), William Duguay-Drouin (Caravane, The Hunters), Samuel Gadreau et Maxime Doyer n’ont rien à envier à personne. Tournées internationales, nominations à l’ADISQ et aux GAMIQ, et un bassin d’amateurs fidèles depuis maintenant quelques années.

Le sujet présenté en trois points conclura une approche plutôt 90s que 70s par rapport au sujet exploré: la combinaison psychédélique au rock. Le document fut rédigé en Français pour faciliter sa compréhension, malgré ses mots imagés. L’auditeur devra donc en faire sa propre interprétation. 

Si certains genres tel le hardcore ont des prédilections très claires sur le plan technique, Solipsisme devient l’espace où la liberté créative et l’exploration capitalisent sur l’ensemble de la proposition. On se permet des excusions tantôt shoegaze, tantôt country, tantôt pop, dans un amalgame aussi fluide que naturel. Et on ne peut que se réjouir d’un tel souffle et maîtrise de leurs moyens. 

Dans un paysage musical plutôt circonscrit et souvent homogène – et frappé d’autant plus, par une pandémie qui laisse l’essentiel de ses joueurs au beau fixe – le solipsisme soutient qu'aucune autre réalité n'est certaine que celle du sujet qui pense. Et dans l’immédiat, c’est exactement ce dont nous avons toustes besoin. 

Enregistré au Pantoum en Juillet 2021 par Guillaume Chiasson (Ponctuation, Bon Enfant). Matriçage par Marc-Olivier Germain.

Francois Lemieux

Voix + Guitare + Synth

Maxime Doyer

Voix + Bass

Samuel Gadreau

Guitare

Taylor Fitzpatrick Johnson

Guitare acoustique + Synth

William Duguay Drouin

Drum + Percussion